S’occuper de la maison de notre Père

Depuis le décès de mon père, la phrase « je dois m'occuper des affaires de la maison de mon père, » a pris pas mal de place dans ma vie et un tout nouveau sens.

S’occuper de la maison de notre Père

30/12/2014
Publié par : Frédéric Colella
Publié dans : Mot du pasteur
Mots-clés :    
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *