les-essentiels

Les essentiels : 11 – L’esprit de sacrifice

09/11/2016
pasteur Frédéric Colella

Suivre Jésus entraîne un coût. Dans Luc 18:28-34, Jésus nous rassure que face aux sacrifices qu’il fait, même au point de perdre ce qui lui est cher, le disciple recevra beaucoup plus dans ce siècle et, dans le siècle à venir, la vie éternelle. Cela ne veut pas dire qu’il aura plus de choses, mais qu’il aura quelque chose d’une plus grande valeur encore. Le but de la rédemption n’est pas le matérialisme, mais le salut et la gloire de Dieu. Le meilleur n’est pas ici, mais dans le futur. Le disciple est appelé à consacrer sa vie à Christ et à suivre sa parole, quel que soit le coût.

Lire la suite

Les essentiels : 10 – Un coeur entier

06/11/2016
pasteur Frédéric Colella

Marc 10:17-17 relate la très connue rencontre entre Jésus et un homme très riche. Cet homme pose la question ultime: « Que dois-je faire pour hériter la vie éternelle? » Puis Jésus révèle son coeur, il était un amoureux de l’argent. Il aimait l’argent plus que Dieu. Mais Jésus l’invite à tout donner et à le suivre. Cette histoire illustre la vérité qu’un seul péché peut éloigner l’âme de Dieu! Assurons-nous que Jésus détient la première place dans notre coeur et soyons assurés que la grâce de Dieu est capable de nous sauver, quelle que soit notre situation… même si on est riche!

Lire la suite

Les essentiels : 9 – La justification

30/10/2016
pasteur Frédéric Colella

Dans la parabole du pharisien et du publicain (Luc 18:9-14), Jésus illustre la condition tragique d’une personne se croyant justifiée mais qui ne l’est pas. La justice propre (se croire juste soi-même) est une péché aveuglant. À tel point que le le pharisien remercie Dieu qu’il n’est pas comme le reste des homme, ou comme le publicain. Pourtant, ce dernier était agréable à Dieu et fut justifié. Le drame de l’hypocrisie religieuse est qu’on finit par condamner ce que Dieu approuve.

Lire la suite

Les essentiels : 8 – La prière

26/10/2016
pasteur Frédéric Colella
1

Dans la parabole du juge inique, Jésus cherche à enseigner à ses disciples qu’il faut toujours prier. Nous avons plusieurs raisons de prier avec confiance. Dieu n’est pas un juge inique, mais un Père aimant. Si la femme n’avait pas d’accès à la justice, nous avons un libre accès au trône de la grâce. Si elle n’avait pas d’amis au tribunal, nous avons le Fils de Dieu qui intercède pour nous. Et si elle n’avait pas d’aide, nous avons l’aide du Saint-Esprit que le Fils a envoyé pour nous consoler. Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, et la prière est le moyen d’échapper au découragement.

Lire la suite

Les essentiels : 7 – Le jugement imminent

23/10/2016
pasteur Frédéric Colella

Selon le Seigneur, le monde ne va pas s’améliorer… les choses vont se dégrader d’avantage pour ressembler aux jours de Noé et de Sodome. En effet, les jugements précédent son retour physique sur la Terre seront soudains et terribles. Il n’y a qu’un moyen d’être prêt: il faut être sauvé. Ainsi, Jésus instruit ses disciples de se souvenir de la femme de Lot. Que nos yeux soient fixés sur notre Rédemption et renonçons au monde. Les disciples ne sont pas appelés à changer le monde, mais à annoncer l’Évangile de Jésus-Christ crucifié et ressuscité dans l’espoir d’en sauver quelques-uns du jugement de Dieu.

Lire la suite

Les essentiels : 6 – La clairvoyance

19/10/2016
pasteur Frédéric Colella

Le retour de Jésus sur la Terre sera précédé d’une atmosphère spirituelle particulière: « Ce qui arriva aux jours de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l’homme. Les hommes mangeaient, buvaient, se mariaient… jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche, le déluge vint et les fit tous périr. » (Luc 17:26-27) En plus d’attester l’historicité du déluge, Jésus met ses disciples en garde de ne pas être absorbés dans les choses de la vie. Le but de la vie n’est pas de profiter au maximum des bonnes choses de la vie, mais de comprendre le futur et de vivre pour la gloire de Dieu

Lire la suite

Les essentiels : 5 – L’état de préparation

12/10/2016
pasteur Frédéric Colella
1

La tragédie du rejet de Jésus par la nation juive est qu’elle attendait la venue du Royaume de Dieu mais n’ont par reconnu son apparition. Pire encore, ils l’ont rejeté. L’ironie est difficile à manquer lorsque les pharisiens demandent à Jésus quand apparaîtrait le Royaume de Dieu pendant que le Roi est devant eux. Jésus profite de ce moment pour avertir ses disciples des temps difficiles qui viendraient et qu’il nous fallait vivre chaque jour dans l’attente de son retour et de persévérer dans la Mission de faire connaître l’Évangile.

Lire la suite

Les essentiels : 4 – La reconnaissance

10/10/2016
pasteur Frédéric Colella

Alors qu’il est en route vers Jérusalem, Jésus fait la rencontre de 10 lépreux. Il les renvoie se présenter au sacrificateurs et en route, ils sont guéris. Ce passage est certainement une leçon sur l’importance de la reconnaissance, mais nous démontre aussi que la puissance de Dieu rencontre le croyant au point de son obéissance. Les 9 sont allés voir les sacrificateurs tandis que le un est devenu un sacrificateur en bâtissant son autel au pieds de Jésus. Les sacrificateurs peuvent seulement déclarer un homme pur, mais Jésus peut le rendre pur!

Lire la suite

Les essentiels : 3 – La fidélité

05/10/2016
pasteur Frédéric Colella

Il existe deux extrêmes à éviter dans le service du Seigneur. 1. Servir comme un robot obligé. C’est l’âme qui sert le Seigneur mais qui, dans le fond, aimerait faire autre chose. et 2. Servir pour obtenir quelque chose. les pharisiens servaient Dieu comme ça: par ambition, pour avoir du respect, pour l’honneur, pour le prestige… C’est un piège, surtout si un ministère connaît une mesure de succès. Il est primordial de garder une attitude d’humilité. Servir Dieu est normal et à la fin de la journée, c’est un privilège joyeux de savoir que Dieu accepte le service de serviteurs non-indispensables.

Lire la suite

Les essentiels : 2 – La foi

02/10/2016
pasteur Frédéric Colella

Dans Luc 17:1-4, Jésus vient de dire à ses disciples de vivre une vie sainte, sans scandales, de veiller sur eux-mêmes, de reprendre ceux qui pèchent dans la communauté et de pardonner à tous ceux qui les offenseront. « Seigneur, ce que tu demande est plus difficile de que de guérir les malades ou chasser les démons! Augmente-nous la foi! » Ça prend la foi pour vivre selon les standards de Dieu et Jésus encourage ses disciples en disant qu’ils n’ont pas besoin d’être des super héros de la foi, mais qu’il en faut juste assez… pas plus qu’un grain de moutarde.

Lire la suite