hors-serie

Être un bon prochain

06/04/2016
pasteur Frédéric Colella
1
Prédications hors série

Un jour, un expert de la Bible a posé à Jésus la question suivante: « Que dois-je faire pour avoir la vie éternelle? » Jésus lui répond par une autre question: « Que disent les Écritures, qu’y lis tu? » Pour Jésus, la réponse à cette question est dans la Bible et c’est en la lisant qu’on la trouve : « Aime Dieu de tout ton cœur et ton prochain comme toi-même. » L’homme reconnaît son échec à aimer son prochain donc cherche à se justifier en disant: « Mais qui est mon prochain? » Pour lui enseigner qu’il doit lui même être un bon prochain, Jésus lui raconte l’histoire du bon samaritain.

Lire la suite

Devant les épreuves, quels choix feras-tu?

20/03/2016
Pst Alain Trépanier
Prédications hors série

Prédication de Pasteur Alain Trépanier – Eglise Vie Nouvelle

Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous?

Lire la suite

Faire face au découragement

16/08/2015
pasteur Frédéric Colella

Suite à une grande victoire, le prophète Élie est menacé de mort par la Reine Jézabel et s’enfuit pour sauver sa vie. Il tombe en dépression et désire la mort. Mais Dieu le rencontre dans la caverne de son désespoir et avec tendresse : « L’Éternel dit: Sors, et tiens-toi dans la montagne devant l’Éternel. » La clé de la délivrance vient lorsque l’on sort de nos mauvaises façons de penser/perceptions/interprétations (nos cavernes) et qu’on se tient devant notre Dieu (venez à moi, suivez mes instructions et je vous donnerai du repos).

Lire la suite

Les dangers d’une réforme partielle

19/07/2015
pasteur Frédéric Colella

L’on devient chrétien par une conversion. De la même manière que l’on converti un Dollar en un Euro, à la fin du processus, le pécheur est converti en un enfant de Dieu. Mais attention, le combat n’est pas gagné, le chrétien est appelé à «meubler» sa vie des réalités du Royaume de Dieu. L’impératif est de persévérer dans le processus de transformation intérieure jusqu’à ce que Christ soit formé en nous. Ainsi, ne vous conformez pas au siècle présent mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence afin que vous connaissiez la volonté de Dieu, ce qui est bon agréable et parfait.

Lire la suite

L’encouragement… c’est Jésus!

17/05/2015
pasteur Frédéric Colella

Le découragement est la perte momentanée de perspective. C’est ce qui est arrivé à Jean-Baptiste en prison. Ses doutes ont pris une telle ampleur qu’il n’était plus sûr de l’identité de Jésus: « Es-tu celui qui doit venir? » Imaginez ce prédicateur des déserts, consacré avant sa naissance, libre comme l’ai et pur comme le Crystal; celui qui a vu l’Esprit descendre et qui a entendu la voix du Père déclarant: « Celui-ci est mon Fils bien-aimé… » Maintenant confiné à une prison, la question prend toute la place: «Est-il celui qui doit venir? » Jésus lui répond en citant Esaïe 35, qui annonce que le Messie allait apporter la délivrance et la guérison. En d’autres mots, Jésus lui dit: « Regarder à moi et ne laisse pas aller les Écritures! ».

Lire la suite

Parce qu’il vit (Sermon du dimanche de la résurrection)

05/04/2015
pasteur Frédéric Colella

«Il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme… » 1 Tim. 2:5 Ainsi, fallait-il que le médiateur soit pleinement Dieu et pleinement homme. En tant qu’homme il a pu mourir comme un substitut pour le pécheur et, comme Dieu le Fils a-t-il pu absorber tout l’enfer que méritaient nos péchés. Sa résurrection est le point pivot sur lequel le christianisme tient ou tombe. En effet, Paul déclare que si Jésus Christ n’es pas ressuscité d’entre les morts, notre foi est vaine et nous sommes encore dans nos péchés. La résurrection historique de Jésus d’entre les morts établit, hors de tout doute raisonnable, qu’il était le Fils de Dieu et qu’il a vaincu notre plus grand problème: la mort.

Lire la suite

2015: une année de transformation

11/01/2015
pasteur Frédéric Colella
1

Tout chrétien né de nouveau reconnaît qu’il a besoin de transformation spirituelle. Paul nous encourage à être transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin de connaître la volonté de Dieu, ce qui est bon agréable et parfait. Le chemin de la transformation passe donc par l’intelligence, dont le rôle est de reconnaître l’idéal de Dieu. Puis, il faut que le coeur soit touché afin qu’il désire l’idéal de Dieu. Puis survient le combat: « Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas. » Le dernier ingrédient nécessaire à la TRANSFORMATION est l’aide surnaturelle de Dieu, qui crée en nous le vouloir et le faire.

Lire la suite

La joie de l’unité

12/01/2014
pasteur Frédéric Colella
1
Lire la suite

L’exercice du droit

08/08/2010
Christian Robichaud
1
Lire la suite

La confiance en toutes choses

11/07/2010
pasteur Frédéric Colella
1
Lire la suite